Madame, Monsieur,

Le Président n’entend pas l’exigence de justice fiscale qui monte du pays. Les efforts sont toujours pour les mêmes, les cadeaux fiscaux aussi.

Le Président ne veut pas rétablir l’Impôt de Solidarité sur la Fortune. Les socialistes pensent que les Français·e·s doivent être consulté·e·s par référendum avec une question simple : êtes-vous favorable au rétablissement de l’ISF ?

Il existe aujourd’hui une possibilité d’obtenir ce référendum. Il faut d’abord réunir la signature de 185 parlementaires, puis celle de 4,7 millions de Français·e·s.

Dès la première étape, nous avons besoin de vous pour interpeller vos députés et sénateurs. Cette plateforme participative vous permet d’écrire directement à vos élus en entrant simplement votre adresse.

Chaque voix compte, faites-vous entendre !

ISF

Le PS rappelle sa priorité à l'Education, et son soutien aux personnels de l'Education nationale en grève le 12 novembre dernier
 

 

Ce samedi 24 novembre, Olivier Faure est l'invité de Laurent Ruquier dans l'émission "On n'est pas couché" : ensemble, relayons l'émission avec le hashtag #ONPC !
Samedi 24, je marche contre les violences sexistes et sexuelles !
JM24
Le Parti socialiste soutient l’appel à manifester contre les violences faites aux femmes et s’associe à la démarche #NousToutes. Olivier Faure, Premier secrétaire du Parti socialiste, Cécilia Gondard, Secrétaire Nationale à l’égalité femmes-hommes et à la lutte contre les discriminations,  Gabrielle Siry, porte-parole du parti, ainsi que Stéphane Troussel, secrétaire national Nouvelles solidarités et innovation sociale, marcheront le 24 novembre pour dire stop aux violences sexistes et sexuelles.
 
En France, en 2016, 123 femmes ont été tuées par leur compagnon et 84 000 femmes ont déclaré avoir été victimes de viol ou de tentative de viol. Au quotidien, ce sont des centaines de milliers de femmes qui sont insultées ou agressées.
 
Insultes, harcèlement, coups, viols, féminicides: toutes ces violences subies par les femmes, chez soi, au travail, dans la rue ou à l’hôpital, par son compagnon, son employeur ou un inconnu, doivent être combattues. Ce combat de longue haleine demande bien plus de moyens et de mobilisation que ce que lui accorde le Gouvernement actuel.
 
Les discours grandiloquents et les invectives sur Twitter masquent un cruel manque d’ambition dans la lutte contre les violences sexistes et sexuelles alors même que le Président avait décrété l’égalité femmes-hommes, grande cause du quinquennat. Quels moyens pour la prévention, l’éducation, l’aide aux femmes victimes de violence, la formation des personnels amenés à être confrontés à ces violences ?
 
Face à cette situation préoccupante, le Parti socialiste  salue le travail des associations engagées sur le terrain et renouvelle son engagement plein et entier aux côtés des femmes victimes de violences et fait sien le combat pour l’égalité femmes/hommes et la lutte contre les discriminations.  Le socialisme est un féminisme.

Depuis le week-end dernier, de nombreuses mobilisations citoyennes ont lieu en métropole et dans les Outre-mer dans le cadre du mouvement dit des "gilets jaunes". Si les revendications portées par les manifestants et leurs formes d'expression sont diverses, toutes convergent pour exprimer un mécontentement profond à l'égard de l'injustice de la politique fiscale conduite par le président de la République et sa majorité.

Plus que jamais, nous réitérons notre appel à l'organisation d'Etats généraux afin de concilier transition écologique et justice sociale, associant les organisations représentatives, les associations et ONG environnementales, mais aussi des représentants des "gilets jaunes".
Retrouvez la résolution adoptée lors du Bureau national du mardi 20 novembre 2018, pour sortir  de "l'impasse sociale et écologique".
 
Dans une vidéo au HuffPost, Olivier Faure demande une nouvelle fois l'organisation d'Etats généraux sur le pouvoir d'achat et la transition écologique.