RDV 2022 !

Rappel de nos propositions

Sous la houlette de Boris Vallaud et Vincent Duchaussoy, le groupe projet consacré au travail a remis ses pistes de travail et ses propositions. Regroupées dans un livret intitulé « Un emploi pour tous, un travail digne pour chacun », elles ont vocation d’ici le mois de juin à agiter le débat à Gauche. 

Accéder au livret

L'enjeu est aussi simple que fondamental : faire émerger ce que nous sommes et ce que nous portons tout en prenant toujours plus en compte les grands enjeux de notre époque comme la transition écologique, les enjeux numériques, les combats féministes, etc ...

Durant 6 mois, nous aborderons chaque mois un grand thème structurant de notre société et des attentes des Françaises et des Français pour formuler des orientations, des solutions, des propositions qui seront ensuite présentées chaque premier jeudi de chaque mois dans un « Live du projet ».

Mais on ne s’arrête pas là, puisque ces propositions seront ensuite partagées et mises en débat avec des syndicalistes, des responsables associatifs, des chercheurs, des citoyens engagés et vous bien entendu ... afin d’en tirer des propositions. La règle est simple, si tu souhaite compléter, améliorer ou proposer d’autres solutions plus justes et plus efficaces, libre à vous !

Donne ton avis en votant sur la plateforme « RDV2022 » et contribue à construire le projet socialiste de demain !

Voter les propositions

La niche parlementaire

La NEWSletter est aussi l'occasion pour nous de te présenter le travail de nos parlementaires à l'Assemblée nationale. Dans le cadre de leur mandat, les députés socialistes sont soumis à un calendrier serré, rythmé par les sessions de débat et les permanences locales.

Il est défini par l'article 48 de notre Constitution, qui dispose qu'« Un jour de séance par mois est réservé à un ordre du jour arrêté par chaque assemblée à l'initiative des groupes d'opposition de l'assemblée intéressée ainsi qu'à celle des groupes minoritaires. »

Ce calendrier leur impose une « fenêtre parlementaire », couramment appelée « niche », pendant laquelle ils peuvent inscrire leurs propositions à l'ordre du jour de l'Assemblée. Nous te détaillons ici quelques unes de ces propositions, qui sont disponibles juste ici : 

Lire les propositions

Parmi ces propositions, Boris Vallaud et Hervé Saulignac proposent une Aide Individuelle à l’Émancipation (solidaire), qui permettrait aux jeunes de traverser la crise actuelle sereinement. De son côté, Isabelle Santiago porte une proposition de loi visant à renforcer la protection des mineurs victimes de violences sexuelles. Dans le contexte de #MeTooInceste, elle insiste sur la nécessité pour les groupes politiques de collaborer et d'unir leurs forces pour lutter collectivement contre les abus sexuels. 

Ces propositions de nos députés impulsent un mouvement politique de fond, en s'attachant à des problématiques aussi concrètes que variées. Nous t'invitons à prendre connaissance de ce travail, que nous saluons tant pour son ambition que pour sa qualité.

Olivier Faure dans « Dimanche en politique »

Ce dimanche 7 février 2021, notre premier secrétaire était l'invité de l'émission « Dimanche en politique », diffusée sur France 3. Tu peux retrouver le replay juste ici : 

Voir le replay

La délégation socialiste européenne

Débat sur l'interdiction de l'avortement en Pologne : Solidarité avec les Polonaises et les Polonais

- Le Mardi 9 février 2021

Le Parlement européen a organisé ce matin, mardi 9 février 2021, un débat sur l’interdiction de l’avortement en Pologne. Les membres de la délégation de la gauche sociale et écologique s’y sont exprimés pour condamner avec force ce recul supplémentaire des droits fondamentaux en Pologne.

« Au mois d’octobre, nous avions déjà dénoncé l’arrêt du Tribunal constitutionnel polonais, contrôlé par le PiS, restreignant davantage les interruptions volontaires de grossesse. Avec la pression européenne, il avait un temps semblé que le Gouvernement polonais allait reculer » rappellent Sylvie Guillaume, Présidente socialiste de la délégation de la gauche sociale et écologique, et Raphaël Glucksmann, eurodéputé Place publique, tous deux membres de la commission parlementaire en charge des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures.

Lire le communiqué

Le Parlement européen exige une économie neutre en carbone, durable et non toxique d'ici 2050

- Le Mercredi 10 février 2021

Les eurodéputés ont adopté une nouvelle stratégie dans le cadre de l’économie circulaire conformément aux objectifs développés au sein du Pacte vert européen. Les membres de la Délégation de la gauche sociale et écologique se félicitent de l’adoption de ce deuxième plan d’action qui appelle à des objectifs contraignants pour 2030 concernant l’utilisation des matières premières et l’empreinte de la consommation, couvrant l’ensemble du cycle de vie de chaque catégorie de produit mise sur le marché européen.

Pour Éric Andrieu, membre de la Commission en charge de l’environnement et de la santé : « l’essor de l’économie circulaire est une priorité stratégique pour l’Union, car elle permet à la fois préservation des ressources naturelles, consommation durable, amélioration de la qualité de vie, développement des territoires, création de valeur et d’emplois et réinsertion de personnes vulnérables ». Mais il faut être prudent sur un point, ajoute l’eurodéputé : « Le recyclage ne doit pas être un prétexte pour réintroduire des substances dangereuses que la législation entend éliminer. Les substances interdites ne doivent pas revenir sur le marché de l’Union dans des produits de consommation par l’intermédiaire d’activités de recyclage ! ».

Lire la suite

Sanofi : Actionnaires qui rient, chercheurs et malades qui pleurent

- Le Samedi 6 février 2021

La pandémie que nous vivons aura agi comme un accélérateur et un révélateur des stratégies déployées par Sanofi : malgré des milliards d’argent public, le laboratoire ne privilégie plus la recherche et développement (R&D).

Pourtant, de façon totalement contre-intuitive, cet échec dramatique n’a pas empêché l’entreprise de publier de très bons résultats pour 2020. Un bénéfice net de 12,3 milliards d’euros, en augmentation de 340 %. Comment un tel résultat est-il possible ? Sanofi vit sur ses actifs, les brevets qui datent de l’époque où le laboratoire innovait en investissant dans la recherche et développement. Désormais, il a une stratégie financière double : spéculative avec des plans d’économies drastiques – et c’est un comble, des coupes dans les dépenses en matière de recherche – afin de pouvoir vivre de ses rentes tant que les brevets ne sont pas dans le domaine public, et des achats d’entreprises qui, elles, innovent en utilisant la force de frappe financière de l’entreprise. Tout aussi choquant est de constater les bénéfices colossaux que les actionnaires vont se partager au moment même où l’entreprise annonce la suppression de centaines de postes au sein de son entreprise, la fermeture d’un de ses sites et l’arrêt de nombreuses activités de recherche.

Lire la suite

Pour être au courant de toute l'actualité de la Délégation de la Gauche sociale et écologique au Parlement européen, tu peux t'inscrire à sa newsletter !

S'inscrire à la NL

« L'Éducation, encore et toujours »

- Le Mercredi 10 février 2021

Yannick Trigance, secrétaire national à l'Éducation et à l'Enseignement supérieur

Depuis maintenant une année, dans un contexte inédit, particulièrement déstabilisant et anxiogène, les chefs d’établissements, les directrices et directeurs d’école, les enseignants et au-delà, les équipes éducatives, ont permis aux élèves et à leur famille, grâce à leur implication et à leur réactivité, de garder un contact et une activité scolaire indispensables au bon développement de notre jeunesse.

Malgré cet engagement sans faille des professionnels de l’éducation, force est de constater que les confinements successifs et les modalités de fonctionnement actuelles des établissements, notamment dans le second degré, ont des conséquences inquiétantes pour un grand nombre d’élèves en termes de décrochage scolaire, d’acquisition des connaissances et de lien social.

Si nous souhaitons toutes et tous que cette crise sanitaire ne soit plus qu’un mauvais souvenir, nous en sommes encore loin et cette année scolaire n’est décidément pas une année scolaire « comme les autres ».

Lire la suite

La revue de presse

Libération | « Revenu de base : des départements PS attendent toujours un feu vert »

En 2017, les socialistes avaient porté l'idée d'un revenu universel. Si l'idée avait été moquée lors de son introduction dans le débat public, elle est aujourd'hui plébiscitée. Dans cet articleLibération analyse plusieurs pistes d'expérimentation du revenu de base, et fait part des attentes des élus socialistes au sein des collectivités locales. Tu peux le retrouver en intégralité juste ici :

Lire l'article

Le Monde | Autoroutes : « La préservation de l’intérêt général n’est plus assurée, il est temps d’arrêter les frais »

Un collectif de députés et de sénateurs socialistes, dont Olivier Jacquin, Christine Pirès-Beaune, Olivier Faure et Patrick Kanner, appelle, dans une tribune au Monde, à mettre fin aux déséquilibres des concessions autoroutières en auditant les contrats, en vue d'engager un processus de réseau.

Lire l'article

« Un emploi vert pour tous »

Hémisphère gauche et l'Institut Rousseau ont lancé une campagne « Un emploi vert pour tous » visant notamment à créer un million d'emplois dans les métiers de la reconstruction écologique et du lien social. Les socialistes soutiennent cette initiative, tu peux d'ailleurs signer leur pétition.

Signer la pétition

Le Zap'Parlementaire

Comme chaque semaine, nous te proposons de retrouver les questions au gouvernement de nos députés et sénateurs en séance ! Pour voir le replay, c'est ici ⤵️ 

Replay

Les podcasts du Parti socialiste 

Les replays du RDV de la Gauche d'Après, ainsi que le reste de nos podcasts sont aussi disponibles sur Apple Podcast, Spotify, mais aussi Deezer et Podcast addict. 

Les podcasts sur Deezer

Les podcasts sur Podcast addict

Les podcasts sur Apple

Les podcasts sur Spotify

Adopter et partager les gestes barrières

Pour enrayer l'épidémie du Covid-19, éviter de tomber malade et de transmettre la maladie, voici les gestes barrières à appliquer systématiquement.

Ensemble, respectons les consignes pour combattre l'épidémie.

 

Merci de nous avoir lus Jean-Claude.


Parti socialiste 🌹
http://www.rdv2022.fr/