le-figaro_smallPour une fois la lecture du Figaro est non seulement instructive mais pleine d'intérêt. Après le constat que le capitalisme à outrance, l'utralibéralisme forcené, le profit de l'argent sur le dos des salariés, conduisent à la fallite sociale. Les 35 heures sont reconnus comme étant bénéfiques par ces temps de crise !

Les socialistes ont décidément raison !

Le Figaro titre ce lundi 22 décembre 2008

"Les 35 heures, amortisseur inattendu de la crise"

Critiquées il y a encore six mois, les RTT reviennent en grâce parce qu'elles offrent une certaine flexibilité en temps de crise.